Ingrid Stainier, photographe passionnée de voyages

Regard sur l'artiste belge Ingrid Stainier -
l'histoire d'une passion

Née en Avril 1974, l’artiste belge Ingrid Stainier découvre son intérêt pour la photographie à l’âge de 4 ans.     

Enfant, de nature curieuse et hyperactive, elle ne peut rester calme que lorsqu’elle s’émerveille devant des albums photos ou encore sa collection de livres et catalogues de voyage.  

A 12 ans, elle reçoit son premier appareil photo qu’elle chérit comme un trésor et  qui deviendra son compagnon de tous les jours, le témoin des moments importants de sa vie.     

Adolescente, elle découvre le Maroc lors d’un voyage en famille et tombe immédiatement sous le charme. Elle prend conscience de son envie de voyager, de partir à la rencontre d’autres cultures et d’immortaliser ces moments sur la pellicule.  

Très vite, s’installe en elle la conviction qu’elle veut devenir photographe de voyage.  

A l’internat, elle apprend à imprimer ses photos en laboratoire.  

A 18 ans, elle s’offre son premier appareil reflex argentique et commence à choisir ses destinations de voyages en fonction des photos qu’elle pourra y faire.  

Après ses études de marketing, elle travaille comme déléguée médicale et bien que très heureuse dans sa nouvelle vie, cette passion pour la photographie l’obsède de plus en plus.  

Consciente qu’elle ne pourra vraiment s’épanouir qu’en respectant ses besoins de voyager, de rencontrer et de créer, elle s’envole pour l’Inde en 2010. Grâce à la photographie, au yoga et à l’écriture, elle retrouve une toute nouvelle énergie.

En 2011, elle revient à ses premières amours en entreprenant son cinquième voyage au Maroc après treize ans d’absence et retrouve ce pays avec un bonheur infini. C’est alors qu’elle découvre Chaouen et tombe littéralement amoureuse de cette ville au souffle mystérieux où elle se sent très vite chez elle.  

L’accueil chaleureux de ses habitants, sa situation idyllique aux pieds des montagnes, sa médina aux ruelles piétonnières, ses camaïeux de bleus, le soleil omniprésent, sa lumière et cette façon de vivre traditionnelle qui est la sienne lui confèrent un charme envoûtant et la séduisent définitivement.   

Là-bas, tout n’est pour elle que magie, évidences et synchronicités.  

Habituellement, plus intéressée par le portrait de voyage, c’est sur le quotidien des Chaounis qu’elle porte ici son dévolu.  

Appareil à la main, avec le plus grand respect, elle déambule dans les ruelles étroites à la recherche de scènes de vie évoquant des moments intimes, emplis de spontanéité..  

Attirée par les lieux spirituels qui vibrent à haute énergie, en parcourant son travail, vous parviendrez peut-être en tendant l’oreille à entendre l’appel à la prière du muezzin (Maroc) ou le chant des fidèles dans les temples hindous (Inde).  

Peut-être sentirez-vous aussi les rayons du soleil caresser votre visage.  

Avec un peu de chance encore, vous pourrez éventuellement vous laisser surprendre par les parfums de jasmin, de verveine, les effluves de thés à la menthe ou de chaïs qui accompagnent ses photos. 

« On reconnaît aisément son style, bercé de sérénité́ et de douceur à la composition de ses photos, à la lumière qui s’en dégage et à cette sensibilité dans le choix des couleurs qui nous plongent instantanément dans un univers calme et apaisant »  

                                                                                                             * * *  

S’il fallait une seule phrase pour résumer la vision qu’elle a de sa passion pour la photographie, ce serait :  

« Life is not measured by the number of breaths we take but by the moments that take our breath away »  

– Maya Angelou. 

                                                                                                              * * *  

Depuis 2012, l’artiste a eu l’occasion de partager son travail au Maroc lors d’expositions individuelles ou collectives ainsi que dans différents riads. 

Nous sommes honorés qu’elle expose lors de notre soirée « Maroc: voyages et expo » du 14 avril 2023 à Louvain-la-Neuve.  

<